Ferme d’hiver lance un concept innovateur favorisant l’autonomie agricole québécoise à grande échelle

L’entreprise allie intelligence artificielle et agronomie pour réduire
notre dépendance aux importations

BROSSARD, QC, le 17 avril 2020 /CNW Telbec/ – Ferme d’hiver réinvente l’agriculture grâce à un nouveau concept de production verticale à échelle industrielle, un modèle agricole qui utilise l’intelligence artificielle et une ingénierie de pointe pour recréer les conditions climatiques optimales à la culture maraîchère, et cela, dans un écosystème intérieur entièrement contrôlé. Cette innovation ouvre la voie à une agriculture à grande échelle en plus de fournir une réponse aux défis climatiques, agroalimentaires et économiques.

L’eau, la lumière, l’air et la température sont contrôlés pour tirer le plein potentiel de l’agriculture dans le respect des principes de lutte biologique. Aussi appelée agriculture de précision, la technologie de Ferme d’hiver se met au service de la terre dans un bâtiment pouvant s’intégrer en complémentarité aux opérations agricoles de serre et de champ. Le bâtiment peut atteindre jusqu’à huit mètres de haut, permettant une production en 3D et une plus forte densité de culture au mètre carré jusqu’à 15 fois celle d’une serre et 45 fois celle d’une production en champ.

Une fraise d’hiver au goût d’été

Les locaux actuels de Brossard, sur la rive sud de Montréal, ne sont que le laboratoire de développement de la solution complète. Par l’entremise de ses partenaires maraîchers, l’objectif est de remplacer 10 % des importations d’ici 5 ans et ainsi créer une agriculture d’hiver au Québec.

« Nous avons choisi la fraise pour tester notre technologie parce que tout le monde aime les fraises du Québec en été. Or, le reste de l’année, nous devons nous tourner vers des produits importés qui souvent n’auront pas le bon goût de fraîcheur des fruits d’ici, sans compter l’usage de pesticides et l’impact relié au transport des aliments sur la qualité des produits et l’empreinte écologique, explique Yves Daoust, président-fondateur de Ferme d’hiver. Nous proposons une solution complémentaire aux maraîchers qui peuvent ainsi cultiver à l’année des aliments à prix abordable pour les consommateurs. La production de la fraise est parmi les cultures les plus complexes à maîtriser. Avec cette première preuve de concept, Ferme d’hiver peut ainsi démontrer le potentiel de son approche, ce qui permet d’imaginer la production d’une multitude d’autres fruits et légumes. »

Soutien d’Investissement Québec

Déjà, Ferme d’hiver compte sur un appui important de partenaires et d’investisseurs, dont Investissement Québec, le principal levier de développement économique du gouvernement du Québec. « La pandémie liée à la COVID-19 aura fait prendre conscience aux Québécois qu’il est essentiel d’accroître notre autonomie agricole et surtout, de soutenir nos producteurs locaux. Cette initiative s’inscrit donc parfaitement dans la volonté de notre gouvernement d’encourager les entreprises innovantes développant des solutions qui répondent aux besoins des Québécois et présentent un fort potentiel d’exportation », a déclaré Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière.

« L’initiative de Ferme d’hiver favorisera l’autosuffisance alimentaire du Québec en plus de fournir des produits sains et cultivés sans antibiotique, hormone ou pesticides. Le modèle agricole de l’entreprise, qui est actuellement testé sur des fraises, servira à produire localement de nombreuses variétés de fruits et légumes tout au long de l’année. Par ailleurs, les installations imaginées par Ferme d’hiver pourront être érigées à proximité des marchés de livraison de manière à réduire l’empreinte écologique liée au transport des aliments. Bravo à Ferme d’hiver pour ce projet fort prometteur! », a pour sa part affirmé André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec.

« Nous sommes heureux d’appuyer Ferme d’hiver dans sa mission visant à réinventer une solution d’agriculture d’hiver à la lumière des défis et des enjeux agroalimentaires, environnementaux et humains qui sont propres à notre époque, a mentionné Guy LeBlanc, président-directeur général d’Investissement Québec. Cette intervention témoigne de notre volonté de soutenir de jeunes entreprises prometteuses, particulièrement en cette période de crise qui frappe notre économie. Elle incarne notre vision du développement économique régional qui favorise l’éclosion de projets porteurs, durables et prospères pour les générations actuelles et futures. »

Entente avec Sobeys /IGA

Pour l’instant, l’entreprise se concentre sur la production de la Fraise d’hiver et compte déjà sur une entente avec les marchands IGA afin de rendre le produit accessible à un plus grand nombre de Québécois. « Notre clientèle est constamment à la recherche de produits locaux de qualité à un coût abordable. L’entente que nous avons conclue avec Ferme d’hiver, qui prévoit l’achat de l’ensemble de sa production, nous permettra d’offrir à nos clients un produit frais développé par une entreprise ayant une approche de l’agriculture écoresponsable et innovante. Nous sommes fiers d’être les premiers distributeurs des fraises d’hiver québécoises », précise Francis Bérubé, Directeur des achats et de la mise en marché fruits et légumes chez Sobeys. La Fraise d’hiver sera bientôt disponible dans quelques supermarchés IGA de la grande région de Montréal, la bannière s’est d’ailleurs engagée à acheter la totalité de la production de Ferme d’hiver.

Pour en savoir plus sur la solution innovatrice de Ferme d’hiver, consultez le site https://fermedhiver.ca//.

À propos de Ferme d’hiver

Fondée en 2018, Ferme d’hiver permet, grâce à des innovations technologiques, de rendre viable la production hors saison d’aliments à haute valeur nutritive, sans pesticide, sans créer de rejet dans l’environnement et sans dépendance aux conditions climatiques, qui sont d’ailleurs de plus en plus imprévisibles. À terme, l’entreprise souhaite parvenir à nourrir une population grandissante avec des aliments frais et 100 % naturel, produits localement et en préservant la santé de la planète. Car tout le monde devrait avoir accès à des fruits et légumes frais, abordables et savoureux toute l’année.

Renseignements: Relations médias Ferme d’hiver : Marc-Antoine Guérard, maguerard@zonefranche.ca, T : 514 317-5715 poste 228, C : 438 936-7750; Investissement Québec : Isabelle Fontaine, Directrice principale – Médias et affaires gouvernementales, Investissement Québec, T : 514 876-9359; IGA – Québec : Pascale Gagnon, pgagnon@tactconseil.ca, T : 514 667-0196, poste 420, C : 514 346-3376

← Voir tous les posts